La vie d’artiste…… avant la reconnaissance !

La vie d’artiste…… avant la reconnaissance !

Qui n’a jamais entendu l’expression, Ah! Comme il est difficile d’être artiste et de ne pas être vedette ! Pourtant cette expression est si vraie.
Lorsqu’on veut vivre sur scène, il faut abattre un travail énorme. Si on désire en faire une carrière, alors ces efforts doivent être encore plus grands et soutenus.
Souvent l’énergie déployée pour la création d’un spectacle et pour sa mise en marché se conclut par un succès mitigé en comparaison du travail effectué. Parfois la question se pose, est-ce que cela en vaut vraiment la peine? Pour répondre à cette question de façon positive il faut être un passionné, il faut s’accorder autant de plaisir dans la préparation d’un spectacle que dans son exécution sur scène. Et du plaisir, c’est vrai, il y en a tellement.
La plupart du temps, l’artiste que le public découvre souvent soudainement, comme par hasard, a déjà une très longue feuille de route. Pensons au nombre incalculable d’heures pour les répétitions, l’assimilation de techniques variées, la mémorisation des pièces, la gestuelle et cela jusqu’aux moindres détails. En plus, il y a tout l’aspect ‘’affaires’’. Ce n’est pas pour rien que l’on appelle cela du ‘’Showbusiness’’ ! La gestion financière, tout comme la négociation de contrats, sont très souvent le talon d’Achille des artistes car il est tellement plus agréable de créer que de compter.
Donc l’artiste qui réussit à percer est souvent celui qui va de l’avant sans compter les heures de travail. Il faut également qu’il puisse s’entourer d’une équipe performante pouvant combler ses faiblesses afin de pouvoir se consacrer à son vrai métier qui est de créer, faire des spectacles, amuser le public. Il faut aussi disposer de l’espace nécessaire pour que chacun ait le désir de constamment s’améliorer et essayer d’atteindre l’excellence quoi qu’il arrive.
Puis un jour, sans trop comprendre pourquoi, les planètes s’alignent, un évènement survient et la reconnaissance du grand public est au rendez-vous. Cette reconnaissance, même si elle est soudaine est, on le voit bien, le fruit de tellement d’efforts.
Par la suite, le défi est de maintenir le plus longtemps possible un haut niveau de l’excellence. L’artiste ne doit jamais oublier l’adage suivant : ‘’ Le succès est comme une montagne que l’on monte à pieds mais qu’on peut redescendre en vélo ‘’. Le respect de soi, du public, de son travail deviennent sa priorité en plus des efforts qui doivent rester constants.
C’est peu de mots, mais je crois qu’ils cernent bien l’essence de la vie d’une grande majorité d’artistes. En plus du talent, et c’est indéniable, il faut un amour inconditionnel de son art afin d’obtenir la reconnaissance qui lui permettra de vivre de celui-ci.
C’est exactement ce que vivent toutes les personnes impliquées dans l’aventure Caléro. Le travail et la discipline sont de rigueur. Nous espèrons que très bientôt toutes les planètes s’aligneront pour enfin vivre notre rêve ultime qui est de transmettre des émotions aux gens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_CAFrench
en_USEnglish fr_CAFrench